Sélectionnez un département pour vos recherches

Pour faciliter votre navigation sur notre site et accéder aux contenus susceptibles de vous intéresser, nous vous invitons à sélectionner un département de recherche.

image/svg+xml
  • Aisne 02
  • Oise 60
  • Pas-de-Calais 62
  • Seine Maritime 76
  • Somme 80
Nous contacter

Loi Pinel : les conditions et les avantages du dispositif

0 vus
Loi Pinel : les conditions et les avantages du dispositif

Afin de résoudre le problème de logement, l'État français a mis en place, en 2015, le dispositif Pinel. Il porte le nom du ministre du Logement de l'époque. Depuis, il fait partie intégrante du code général de l'impôt.

Il fut mis en oeuvre pour la toute première fois à travers la loi de finances de 2015. Pour cette année encore, la loi Pinel reste en vigueur tout en apportant certaines mises à jour. En réalité l'ensemble des dispositions de ce texte repose sur un principe de base.

L'État accorde des privilèges fiscaux à toute personne ou société investissant dans l'immobilier locatif non meublé. Pour bénéficier des avantages qu'elle offre, il faudra néanmoins remplir quelques conditions.

Les avantages de l'investissement dans le neuf via la loi Pinel

Il est donc intéressant pour tout entrepreneur de s'intéresser sur les possibilités qu'offre la loi Pinel. On peut au moins compter trois à cinq avantages. La première reste bien évidemment, la possibilité de réduire sa dette fiscale en matière d'impôt sur le revenu de 12 à 21 %. Il est donc possible de profiter d'une réduction d'impôt et d'économiser jusqu'à 63 000 euros. Toutefois, il y a une condition à respecter.

Celui qui souhaite bénéficier de ce privilège doit mettre son immeuble ou maison en location pendant une durée bien déterminée. En réalité l'allègement fiscal dépend de la durée du bail. Celle-ci sera de 12 % si le contrat s'étend sur 6 ans (18 % pour 9 ans et 21 % pour 12 ans). Il faudra aussi que le logement se situe dans une zone éligible à la loi Pinel.

Avec cette loi, toute personne souhaitant financer son immobilier neuf n'aura pas besoin d'un apport personnel pour ses demandes de crédit auprès des établissements bancaires. Grâce à la réduction d'impôt et donc l'augmentation des bénéfices, elle pourra facilement s'acquitter de ses dettes.

Les plafonds Pinel (loyer et ressources)

La durée du bail ne suffit pas pour obtenir l'allègement fiscal. La loi Pinel impose au propriétaire des immeubles loués un plafond quant aux montants du loyer. L'État souhaite rendre ce dernier supportable pour les petits budgets.

Pour calculer ce loyer, on applique la règle du coefficient multiplicateur. Le prix se calcule en euro par mètre carré (€/m²). En fait, ce seul varie selon la zone. Dans la zone A bis, celui-ci avoisine les 17 €/m².

Il faut souligner que ce plafond Pinel change chaque année. Il est impératif aussi de se renseigner sur les plafonds de ressources afin de profiter de la réduction d'impôt. Ils tiennent compte en principe de la situation du locataire (célibataire ou avec enfants à charge) et la zone d'implantation du logement.

Investir dans le neuf avec la loi Pinel

L'attrait des investisseurs parisiens pour la Ville d'Amiens

La ville d'Amiens fait partie de celles éligibles pour la loi Pinel. Celle-ci est l'un des lieux le plus visités de France. En effet, la « petite Venise du Nord » appartient au patrimoine de l'humanité par décision de l'UNESCO. La cathédrale Notre Dame d'Amiens est l'un de ses plus beaux joyaux.

En outre, elle plait également aux étudiants avec ses nombreuses universités. Comptant actuellement plus de 130 000 habitants, elle assure donc un énorme achalandage à tous ceux qui souhaitent investir dans la location d'immobilier neuf.

Ce sont surtout les Parisiens qui s'intéressent à Amiens. En dehors de ses attraits touristiques, elle se retrouve en réalité au centre du triangle formé par Londres, Paris et Bruxelles.

Voilà pourquoi elle attire autant d'entrepreneurs. Ces derniers sont donc constamment à la recherche de logements. Par son envergure, Amiens est éligible comme zone B2.

Les risques et inconvénients d'un investissement en loi Pinel

Bien évidemment, la dispositif Pinel comporte des inconvénients. Tout d'abord, ce sont les risques auxquels s'expose tout investisseur en général. Rien ne garantit en effet un retour d'investissement rapide. Il est important de choisir convenablement l'endroit où implanter son immeuble ou sa maison à louer.

Autre risque, présent pour tous les propriétaires en général, les locataires peuvent cesser de payer leur loyer. En l'absence de loyer, on ne peut pas réellement profiter des réductions d'impôts. Ce sont surtout les foyers de classe moyenne qui cherchent ce genre de bail.

De plus, à cause de ce plafond, parfois le loyer n'est pas aussi rentable que dans les autres villes non éligibles. De plus, l'appartement en loi Pinel doit répondre au minimum à la réglementation thermique RT 2012 (et potentiellement dans les prochaines années, à la RT 2020), ce qui peut engendrer des coûts supplémentaires par rapport à un appartement dit "classique".

Cependant, ces coûts seront amortis par une consommation énergétique moindre et une probable plus-value à la revente par rapport à un appartement n'ayant aucune réglementation thermique.

Pour en savoir plus sur le dispositif pinel : https://www.selexium.com/loi-pinel/