Sélectionnez un département pour vos recherches

Pour faciliter votre navigation sur notre site et accéder aux contenus susceptibles de vous intéresser, nous vous invitons à sélectionner un département de recherche.

image/svg+xml
  • Aisne 02
  • Oise 60
  • Pas-de-Calais 62
  • Seine Maritime 76
  • Somme 80
Nous contacter

Les villes en Picardie dans lesquelles investir en 2019

0 vus
Les villes en Picardie dans lesquelles investir en 2019
L'année 2019 est prometteuse en matière d'opportunités concernant l'investissement locatif !
Le Pinel est reconduit d'une part, et la loi Denormandie ouvre des possibilités du côté des zones détendues. Des possibilités notamment d'actualité en région Picardie.

Investir avec le dispositif Denormandie, comment ça marche ?

Le dispositif Denormandie fonctionne comme le Pinel, à la différence qu'il cible des zones à redynamiser en raison de logements vides ou vétustes notamment. Il s'agit de lutter contre la dégradation du parc d'habitat privé dans les villes moyennes. 222 communes signataires de l'« Action Cœur de ville » sont ainsi concernées par ce dispositif ainsi que les communes signataires d'une convention d'opération de revitalisation de territoire.

Pour profiter du dispositif, l'investisseur doit respecter plusieurs critères : acheter son bien dans une zone éligible bien sûr, et s'engager à faire réaliser des travaux pour un montant de 25% du montant total de l'acquisition, prix d'achat, frais de notaire et travaux compris. Le tout dans une limite de 300 000 euros et 2 opérations par an. Il doit également réserver ce bien immobilier à la location.

Le dispositif permet une réduction d'impôts : il est ainsi possible de déduire 12% de son investissement (comprenant prix d'achat, frais de notaire et travaux) pour un engagement locatif de 6 ans, 18% pour un engagement de 9 ans et 21% pour 12 ans de location du bien.

Des plafonds de loyers doivent être respectés, ainsi que des plafonds de ressources pour les locataires : les mêmes que dans le cadre de la loi Pinel. Il est possible que le locataire soit un ascendant ou descendant de l'investisseur.

Des opportunités d'investissement en Picardie avec le dispositif Denormandie

Suite à la mise en place de cette nouvelle opportunité d'investissements locatifs, le site MeilleursAgents a réalisé une étude faisant apparaître les possibilités d'investissement dans le cadre de la loi Denormandie.

Pour ce faire, le site s'est mis dans la situation d'un particulier ayant 100 000 euros à investir. Coût du prêt immobilier, rentabilité, communes éligibles... En tenant compte de plusieurs critères, MeilleursAgents a ainsi établi que 70% des villes éligibles ont une rentabilité positive et un risque intéressant, et qu'y investir 100 000 euros avec un prêt immobilier permettrait d'espérer 3% de rentabilité. Saint-Quentin, dans l'Aisne, se situe ainsi dans le top 20 des villes les plus attractives pour investir avec le dispositif Denormandie.

D'autres villes picardes où investir

Pour LogicImmo, d'autres pistes peuvent également être à explorer. En effet, le site immobilier fait état d'un reflux des prix de l'immobilier depuis 2011 en Picardie. Reflux des prix, bas niveau des taux de crédit immobilier... de quoi réaliser un bon investissement locatif en Picardie, en ciblant son projet avec soin.

Ainsi, un rendement locatif à Compiègne ou Senlis tournerait autour de 4% à 5% selon le site, et un agent immobilier de Noyon, interviewé par le site internet, précise : « Dans la région de Noyon, le rapport locatif tourne autour de 7 % à 9%, ce qui rend ce type de projet très intéressant pour l'acquéreur ». Les programmes neufs à Beauvais ou Senlis intéressaient également les acheteurs ayant une bonne connaissance du marché dans le cadre d'un investissement locatif, et Chauny proposerait à la vente des maisons dont la rentabilité locative se situerait autour de 6% à 8% selon un expert local.

Des opportunités qui s'inscrivent dans un contexte de taux bas du crédit immobilier. Si l'année 2018 a été intéressante pour les emprunteurs, 2019 débute avec des taux bas et en stagnation. Les taux immobiliers moyens sont notamment inférieurs aux taux historiques relevés à l'automne 2016. A titre d'exemple, il est possible d'emprunter en février 2019 entre 1,05% et 1,35% sur 15 ans et entre 1,24% et 1,60% sur 20 ans, hors négociation.