Ma sélection
Mes plans maison
Aucune sélection
Mes terrains
Aucune sélection
Mes maisons + terrains
Aucune sélection
Comment diminuer le coût de construction de sa maison en 2023 en 10 astuces ? Comment diminuer le coût de construction de sa maison en 2023 en 10 astuces ?
Comment diminuer le coût de construction de sa maison en 2023 en 10 astuces ?

10 astuces pour diminuer le coût de construction de votre maison en 2023

10 astuces pour réussir la construction de sa maison : choix du terrain, matériaux, implantation optimisée ou réduction du coût de la main-d'œuvre, tout est possible en 2023.

Consulté 14496 fois Mis à jour le 07/07/2023 à 10:51
Partager
Comment diminuer le coût de construction de sa maison en 2023 en 10 astuces ?
Comment diminuer le coût de construction de sa maison en 2023 en 10 astuces ?
Comment diminuer le coût de construction de sa maison en 2023 en 10 astuces ?

Faire construire sa maison est le rêve de nombreux Français qui voient parfois leur projet difficilement réalisable du fait du coût des matériaux et de la main-d'œuvre. Il existe néanmoins des astuces pour diminuer le prix de construction de sa maison et bâtir moins cher en 2023.

Pourquoi bien choisir ses matériaux de construction ?

Le coût de construction d'une maison est principalement constitué du gros œuvre. Les parpaings ou briques, bois, toiture, charpente, portes et fenêtres, électricité et plomberie représentent les postes les plus exposés aux variations de prix. Ils doivent donc être choisis avec soin si l'on désire diminuer le coût total de son projet immobilier.

Dans le but de réaliser des économies sur le long terme, le propriétaire peut également opter pour une maison neuve plus écologique construite à l'aide de matériaux durables et performants. Ceci lui fera gagner de l'argent au fil des années, grâce à une consommation moindre en énergie. De quoi gagner quelques centaines d'euros par an sur vos factures de gaz, eau, électricité…

Enfin, les matériaux de qualité, s'ils engendrent un surcoût lors de leur achat, ont une durée de vie plus longue et résistent mieux à l'usure du temps.

Les 10 astuces pour une construction de maison moins chère

Nous allons voir quelles sont les 10 astuces pour limiter le budget de construction de votre maison. Si toutes ne sont pas forcément les moins chères, elles vous feront néanmoins réaliser des économies pour les années à venir.

Faire baisser le coût des travaux de construction

Des matériaux locaux plus économiques dans le coût de construction d'une maison

Les coûts de transport des matériaux augmentent souvent de façon très significative leur prix final. En choisissant un constructeur de maisons sur votre secteur, ayant pour habitude de réaliser chaque chantier en utilisant des matériaux locaux, vous êtes certain de :

  • profiter de certains matériaux fabriqués localement ;
  • aider la filière locale de la construction ;
  • avoir une maison parfaitement intégrée au style régional ;
  • faire des économies sur le transport et donc de diminuer la facture.

L'emplacement et le coût du terrain

L'emplacement du terrain joue un rôle primordial dans la valeur de votre maison. Choisir un terrain mal exposé ou dans une zone peu agréable peut vous donner l'impression de réaliser des économies. Ceci est faux puisque vous risquez de perdre de l'argent au moment de la revente de votre bien. Cependant, n'oubliez pas de vérifier le coût des taxes d'habitation et des taxes foncières de la commune sur laquelle vous souhaitez faire construire.

Astuce : Faites votre choix parmi les offres de maisons avec terrain des constructeurs de maisons individuelles.

Le coût d'achat du terrain

Mieux vaut choisir un terrain bien situé, non loin des commerces ou des écoles ou dans un lieu agréable à vivre pour garantir votre investissement. Le terrain représente en moyenne entre 10 et 20 % du coût total de la construction. Là où il atteint 45 € le m² dans une région reculée, celui-ci peut grimper jusqu'à 250 € le m² en région parisienne. Prenez donc le temps de bien choisir votre emplacement. Évidemment, construire une petite maison sur un petit terrain fait fortement diminuer le coût de revient de la construction.

Petite maison pas chère

Préférer un terrain viabilisé

Acheter un terrain déjà viabilisé est une source d'économie. Vous n'aurez pas ainsi à supporter les frais de viabilisation qui peuvent revenir très chers selon les travaux à réaliser.

Vérifier sa configuration

Un terrain accidenté peut augmenter le prix de la construction. La pose de pieux ou de poteaux de soutènement augmente rapidement le budget. Vérifiez également son orientation pour limiter les besoins en chauffage de votre future habitation.

La sélection des bons matériaux

Comme nous l'avons précisé, le gros œuvre représente la dépense principale de la construction de la maison.

Les matériaux économiques

Le parpaing, la brique, le bois ou le béton sont les matériaux les plus économiques. Le bois est reconnu pour sa durabilité. Les maisons en bois sont très économes en énergie grâce au pouvoir naturellement isolant lors de la mise en œuvre du bois, tant au niveau thermique qu'acoustique.

Les matériaux écologiques

Choisir une isolation à base de paille ou de chanvre et autres matériaux recyclés permet de respecter l'environnement et de modérer leur impact dans le coût de la construction de la maison. Pensez également à une maison passive qui peut être plus chère à la construction, mais qui ne vous revient à rien ou presque en chauffage ou en climatisation.

L'optimisation des plans de maison

Préférez un plan de maison simple et efficace plutôt que de rechercher une implantation compliquée qui sera plus chère à la construction. Les constructeurs de maisons individuelles proposent des plans déjà configurés qu'il est souvent possible de personnaliser. Ceux-ci sont généralement pensés pour optimiser l'espace de vie. Des maisons avec certes, moins de surface habitable, mais avec tout le confort attendu d'une maison traditionnelle ou contemporaine.

Maison contemporaine

À noter qu'une maison de plain-pied revient moins cher qu'une maison à étage, mais nécessite un terrain parfois plus important. Ne faites également pas la course à la surface. En effet, une trop grande maison augmente votre budget et vous aurez, de plus, besoin de temps pour son entretien.

Une construction innovante de dernière génération

Choisir un constructeur de maisons individuelles rodé à la construction de solutions innovantes permet également de payer moins cher son projet immobilier. Vous avez toujours la possibilité de terminer vous-même les travaux ou de vous laisser le temps d'agrandir votre logement par la pose ultérieure d'une véranda ou d'une pièce supplémentaire en ossature bois à monter soi-même.

Par exemple, chez Résidences Picardes, nous avons développé la gamme de maisons Smart Home, des nouvelles constructions au meilleur rapport qualité/prix et conformes aux normes RE2020. Par exemple une maison contemporaine de plain-pied sur un terrain de 280 m² dans l'Oise est vendue aux alentours de 96 000 euros hors taxes. Un tarif abordable et bien en-dessous du prix des maisons d'architecte pour ceux qui souhaitent devenir propriétaire d'une maison contemporaine en France.

Choisir le bon professionnel

Demander plusieurs devis de construction est plus que nécessaire. Vous pourrez ainsi comparer, à travaux identiques :

  • le type de maison ;
  • le prix de la main-d'œuvre ;
  • Le métré du terrain ;
  • le coût des matériaux au m² ;
  • la prestation dans son intégralité.

Choisissez toujours un prestataire ayant pignon sur rue, qui possède toutes les assurances et l'ancienneté. Demandez à vous rendre sur un chantier pour constater par vous-même la qualité de la prestation.

Construction de maison

Les aides à la construction

Trop de personnes l'ignorent, mais il est possible de toucher des subventions locales, de bénéficier de prêts aidés et d'alléger son impôt sur le revenu en bénéficiant d'un crédit d’impôt. Prenez contact avec l'organisme finançant votre bien qui saura vous remettre les bons contacts sur votre région.

Les subventions locales

Dans le cadre de la politique de développement des logements neufs sur un territoire, les mairies, communautés de commune, départements ou région proposent des subventions permettant de faire diminuer le coût de la construction de la maison.

Les prêts aidés

Le prêt à taux zéro est encore valable pour l'année 2023. Il ne pourra plus concerner les particuliers dès le 1er janvier 2024. Le montant alloué dépend de la zone géographique, de la composition du foyer et des revenus.

N'oubliez pas également le prêt d'accession sociale (PAS) ou le prêt d'Action Logement qui peut éventuellement, en plus de financer une partie de votre futur logement, vous verser la prime accession d'un montant de 10 000 € sous condition d'éligibilité, ainsi qu'au prêt Épargne Logement proposé par les banques.

Les crédits d'impôt

Le crédit d'impôt représente un pourcentage de votre investissement déductible de vos revenus. Il concerne certains aménagements intérieurs ou extérieurs.

Le coût du crédit

Négociez fermement avec votre banquier le coût total de votre crédit immobilier. Les taux d'intérêt ont plutôt tendance à augmenter depuis la crise sanitaire. 1 % de plus en taux d'intérêt peut représenter les milliers d'euros. Pensez à consulter plusieurs organismes bancaires, à monter un dossier solide ou, pourquoi pas, à faire appel à un courtier.

Le coût de l'assurance emprunteur

L'assurance emprunteur n'a aujourd’hui plus d'obligation d'être souscrite auprès de la banque octroyant le crédit. Là encore, n'hésitez pas à faire marcher la concurrence pour obtenir un taux de prime plus intéressant.

Suivre son budget

Dernier point important : suivez votre budget ! Vérifiez le montant facturé d'après le devis proposé avant son règlement. Suivez la présence des intervenants sur le chantier et assurez-vous de la qualité des matériaux choisis pour la construction de votre maison contemporaine.

La signature d'un contrat CCMI (contrat de construction de maison individuelle) vous garantit des prestations encadrées qui obligent le constructeur à des résultats tant en qualité de travaux qu'en respect de délais et d'assurances obligatoires.

Lire aussi