Ma sélection
Mes plans maison
Aucune sélection
Mes terrains
Aucune sélection
Mes maisons + terrains
Aucune sélection
Pourquoi créer un potager est à la fois utile et tendance ? Pourquoi créer un potager est à la fois utile et tendance ?
Pourquoi créer un potager est à la fois utile et tendance ?

Créer un potager : très tendance, mais surtout très utile

Créer son potager est très tendance pour le propriétaire d'un terrain. Pourquoi est-il utile de s'intéresser au potager et quels sont nos conseils pour bien démarrer ?

Consulté 5468 fois Mis à jour le 02/03/2023 à 08:41
Partager
Pourquoi créer un potager est à la fois utile et tendance ?
Pourquoi créer un potager est à la fois utile et tendance ?
Pourquoi créer un potager est à la fois utile et tendance ?

Vous êtes enfin propriétaire de votre maison et vous vous posez la question de créer votre premier potager au jardin ? Si l'idée des jardins potagers est très tendance, nous allons voir que créer un potager sur votre terrain est également très utile. Quel emplacement choisir ? Comment préparer la terre ? Comment faire ses premières plantations ? Autant de questions auxquelles nous vous répondons.

Pourquoi et comment créer un potager ?

Les conseils en matière de création de potagers sont nombreux sur internet. Encore faut-il se poser les bonnes questions avant de s'engager dans la mise en culture de légumes et d'arbres fruitiers. Entre semis de salades, plants de tomates, culture bio ou raisonnée et plantation en permaculture, installer un potager demande une certaine réflexion. Surtout si vous êtes novice en la matière.

Les avantages d’avoir un jardin potager

Outre son côté tendance, créer un potager permet de :

  • récolter des fruits et des légumes que l'on aura fait pousser soi-même ;
  • consommer des légumes bio ou très peu traités ;
  • ménager son budget alimentation ;
  • faire de l'exercice et être au grand air.

N'oublions pas non plus que cultiver vos propres fruits et légumes est une bonne occasion de passer un agréable moment en famille et de lancer une vocation de jardinier pour les enfants.

Jardiner avec ses enfants

Comment choisir son emplacement ?

Choisissez, bien évidemment, un emplacement bien exposé, le plus plat possible, et d'une surface raisonnable. L'orientation au sud aura donc votre préférence. Pensez également à la partie arrosage de votre jardin et la facilité que vous avez d'y apporter de l'eau. Si c'est possible, privilégiez la mise en place éventuelle d'un arrosage au goutte à goutte, plus économique et moins chronophage.


Quel type de potager privilégier ?

Le potager surélevé est aujourd'hui la version privilégiée du jardinier urbain. Quelques planches, quelques vis et clous ; et vous créez facilement de grands bacs en bois prêts à accueillir vos plantations. Remplissez chaque bac de terre, planter vos graines ou vos plants et le tour est joué. Ces potagers sur pieds, que l'on trouve dans toutes les jardineries, ont plusieurs avantages :

  • Pratique pour les personnes âgées ou ayant des problèmes de dos
  • Pas cher
  • Permet de préserver votre terrain et votre pelouse
  • Idéal pour les plantes aromatiques et les petits légumes (radis, tomates cerises...)
  • Adapté aux enfants
  • Économe en eau
Potager sur pieds


Mais si vous êtes amateur du travail du sol, créez alors un véritable potager à l'ancienne. Pour cela, préférez l'automne pour laisser la terre se reposer l'hiver durant. Délimitez votre emplacement, retournez la terre à l'aide d'une bêche ou d'un motoculteur et retirez les vieilles racines et cailloux. Enrichissez-la avec du compost et oubliez votre futur potager tout l'hiver. Un bon nettoyage et un bêchage profond au printemps vous permettront de démarrer votre potager sur de bonnes bases afin d'y faire vos premiers semis de graines et installation des plants.

Pourquoi ne pas vous intéresser au potager en permaculture ? Ce modèle de potager innovant emploie les ressources naturelles du sol : feuilles, paillage, compost, mais également les organismes vivants et matières organiques. Ce type de jardinage demande un emplacement plus réduit et donc moins d’arrosage. Il permet, de plus une culture en hauteur, entre autres, de vos pieds de tomates.

Quel entretien pour le potager ?

L'entretien dépend du type de potager. Le potager en permaculture est celui qui demande le moins d'entretien puisqu'il laisse la nature reprendre ses droits. Les fruits et les légumes côtoient les fleurs sauvages et les herbes ; la cohabitation de l'un enrichit l'autre. Il nécessite, cependant, d'ajouter régulièrement des couches de feuilles, de paillage et compost pour enrichir la terre.

Le potager en carré ou potager surélevé vient en seconde position. L'entretien des bacs en bois est plus facile. Moins de mauvaises herbes, absence de racines et cailloux, nul besoin de se baisser au niveau du sol, limitation des outils (pas de long bêchage notamment), récolte facile des fruits et des légumes.

Potager en carré

Enfin, le potager classique est celui qui demande le plus d’entretien. On peut qualifier ce jardinage de jardinage physique puisqu'il implique une surface de potager plus grande et un enrichissement du terrain régulier.

Il impose le travail du sol à la bêche et l'entretien des plantes (comme le buttage des plants de pommes de terre par exemple ou l'installation de tuteurs pour les tomates). Ajoutez à cela, l'utilisation éventuelle de produits phytosanitaires que le jardinier choisira bio de préférence.

Comment faire ses premières plantations et démarrer son potager ?

Le printemps est maintenant là. Il est temps de vous occuper de vos semis dès la fin de l'hiver pour un repiquage en godet un mois après (tomates, salades, choux, basilic et autres aromatiques, etc.). Vous n'aurez qu'à les planter le moment venu.

Rendez-vous dans une pépinière où vous pourrez également acheter vos plans directement en godets si vous ne désirez pas partir des graines. Cette solution est plus simple, mais moins économique.

Pensez à un arrosage régulier pour aider au démarrage des plans. Prenez la précaution de ne pas arroser les feuilles en été pour éviter qu'elles ne soient brûlées par le soleil ardent.

Trouver le temps de s'occuper de son potager

Si vous avez récemment emménagé dans votre nouvelle maison de constructeur, vous risquez d'avoir quelques travaux de finition à faire tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Mieux vaut alors laisser passer la première année avant de vous lancer dans le potager.

Femme qui a créé son potager

Suivez néanmoins notre conseil pour gagner du temps pour l’année à venir : délimitez votre surface et le type de potager et préparez votre jardin pour l'hiver. Enrichissez la terre régulièrement avec des feuilles, du paillage ou des engrais naturels. Vous profiterez, le moment venu, d'un sol déjà amendé qui sera prêt à vous donner une belle récolte au jardin.

Lire aussi
Les articles sur la même thématique
Retrouvez Résidences Picardes sur les réseaux sociaux

Retrouvez aussi toute l'actualité de Résidences Picardes sur les réseaux sociaux et ne manquez aucun événement à proximité de chez vous.